Sophie Brändström est représentée par Signatures

http://new2.signatures-photographies.com/

sophie.brandstrom@gmail.com

+336 11 71 63 17

Sophie Brändström, (née à  Stockholm) est une photographe documentaire. Après avoir suivi des études de sociologie et psychologie à Londres, elle rejoint l’Institut d’Art de Fort Lauderdale, en Floride et s’oriente vers une écriture photographique journalistique. Elle poursuit son parcours en tant que photojournaliste, au service des quotidiens Boca Raton News et Miami Herald. Photographe de presse quotidienne, elle couvre la société américaine pendant quatre ans (1992-1996). Imprégnée de cette expérience américaine, qui traite de sujets, ancrés dans le quotidien, qui évolue sur la durée,  elle rejoint l’Œil Public, collectif de photographes à Paris.

Elle est particulièrement attirée par des sujets qui relèvent de l’humain et d’autres, plus patrimoniaux sur les liens entre les hommes et leurs territoires. «  J’accompagne sur un temps long, et crée patiemment des liens de proximité avec les populations d’origines multiples, avec cette curiosité, mêlée de volonté de témoigner. »

Elle explore le poids de l’histoire et des conventions sociales sur l’individu, tout en variant les techniques de prises de vues et en s’ouvrant au documentaire vidéo.

Ecoute, analyse et engagement sont les mots-clés de la démarche de Sophie Brändström. Témoigner au travers d’histoires ancrées dans le quotidien, des plus invisibles et résolument contemporaines, son approche photographique est reconnue par sa sensibilité et son sens aigu du respect de l’Autre qu’elle cherche à partager depuis cette année dans son enseignement au sein de l’école de photographie l’EFET.

Sophie Brändström a reçu de nombreux prix et récompenses pour ses publications, ses  documentaires et  films. Lauréate de multiples commandes publiques, elle a exposé ses photographies à Paris, en France et à l’étranger.

Elle est représentée par la maison de photographes Signatures

“Vision is the art of seeing what is invisible to others.”

— Jonathan Swift

 

Using Format